4 m 5 m 6 m 7 m 8 m 9 m 10 m 11 m 12 m 13 m 14 m 15 m

Sun Odyssey 24.1

Jeanneau

Construit par le chantier Jeanneau (Vendée), le bateau Sun Odyssey 24.1 de 7m30 a été fabriqué de 1994 à 1996 en 80 exemplaires.


  • Sun Odyssey 24.1 - Photo 1
  • Sun Odyssey 24.1 - Photo 2

Sun Odyssey 24.1
ChantierJeanneau
PaysFrance
ArchitecteCentkowski
Longueur de la coque7.3 m
Longueur à la flotaison6.7 m
Largeur2.49 m
Tirant d'eau1.10 ou 0.65 / 1.40 m
Poids1 600 kg
Lest480 kg
Voilure29.5 m2
Grand voile17.5 m2
Génois13 m2
Spi asymétrique35 m2
Catégorie3
Groupe HN11
Jauge4.93 Tx
MoteurHB
MatériauPolyester
Couchettes4
Hauteur sous barrot1.6 m
Capacité d'eau60 L
Prix occas19 000 €
Nombre80
Fabrication1994 - 1996
Ratio V/P (voilure / poids)18
Ratio L/V (lest / voilure)16
Ratio LP (lest / poids)0,3
Ratio ZV16
Comparer

Voir aussiProdLongLargPoidsVoilureCatégorieV/PL/VLPZV
Sun 20001999-176.202.551 25023.1C18160,2912
Sun Way 211989-946.302.4990023326100,2612
Tonic 231985-916.902.501 41027.6320170,3316
Fun1982-947.102.4575031441110,4521
Sun Odyssey 24.21996-027.202.491 650273 C16210,3516
Eolia 251984-887.202.801 70030318230,4119
Jeanneau One Design 247.302.471 1000,27
Sun Odyssey 24.11994-967.302.491 60029.5318160,316
Jod 241993-977.322.471 17029.4425110,2816
Sun Odyssey 261998-047.492.972 70030.1B11310,3518
Sun Fast 261998-037.492.972 63035B13260,3420
Sun 25002004-087.502.902 07730.1C14220,3217
Sun Way 251990-947.552.761 60031.1319150,2917
Sangria1969-817.602.701 70031.5219240,4521
Fantasia1982-917.702.882 40035.2215210,3120
Espace 8001981-868.003.003 50039.5211320,3624
Sun Dream 281987-928.253.152 00044222250,5533
Sun Way 281989-928.253.152 00044222250,5533
Sun Odyssey 29.21997-088.502.982 85040B14250,3524
Sun Odyssey 28.11994-968.503.002 60038215210,3121
J'aime Bof 1 personne a aimé cette page.

14 commentaires

SO 24.1 de bernard (3 avis) - 21-01-19 22:42





photos du SO 24.1

Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non
Il m'a tapé dans l'oeil !... de bernard (3 avis) - 24-12-16 17:45

Je cherchais un petit voilier mais assez habitable pour avoir un minimum de confort. j'avais opté pour le Tonic 23, mais très difficile à trouver en bon état car un peu vieux. J'ai couru la France ( Bretagne Méditerranée ) pour finalement trouver ce que je cherchais à 50 kms de chez moi à Arcachon. Très bien équipé et en très bon état. J'ai juste prévu de changer le moteur pour mettre un 8 cv 4T" Mercucu " neuf plus puissant, à la place d'un vieux 6cv 2T Yam, mais qui marche encore très bien.

Je crois aussi que ces bateaux vieillissent très bien, aux vues de ceux que j'ai visités.

Il partira en Méditerranée à la mi Janvier 2017, car j'ai une place sous mon appartement à Rosas (corsta brava). Avec l'age ( 75 ans), je cherchais un petit voilier pour me balader dans la baie de Rosas et aux alentours. Fini les grandes traversées et les régates à bouffer des milles ( transat, grandes et petites croisières et régates ).

Mais je suis encore décidé à tirer des bords, et mon épouse m'accompagne , enfin, quand il n'y a pas trop de vent et quand on n'a pas le liston dans l'eau...... Les ris automatiques sont un projet pour bientot.

Et quand nos enfants et petits enfants viendront squatter notre appartement, nous irons dormir sur la bateau. Ce sera alors à nous de leur faire attraper le virus en les invitant à tirer quelques bords.

On n'a pas fini d'avoir de bons souvenirs !!!

2 sur 2 personnes ont trouvé cet avis utile.
Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non
double safran ?? de Jean - 19-11-16 09:45

Pour de multiples raisons, je voudrais acheter un SO 24.2.

Mais je lis partout qu'il est "ardent" joli mot pour dire qu'il est incontrôlable au près dès que le vent forcit.

Comme c'est un dériveur lesté, il est normal qu'il gîte assez fort. Mais le problème me semble que le safran (qui est tout de suite dur car il n'est pas compensé) sort alors de l'eau et devient inopérant. Pas étonnant que le bateau soit incontrôlable !!Dans ces conditions, je considère que c'est un bateau dangereux. Mais si on le modifiait en ajoutant un double safran (correctement compensé), et peut-être en aménageant un peu le cockpit pour être plus confortable quand il gîte alors il me semble que cela changerait tout et ce serait alors sans doute un excellent bateau sûr et fiable. Dommage que l'architecte n'ait pas corrigé ce défaut flagrant dans les dernières versions.

Quel qu'un a-t-il tenté cette modification ? Quelqu'un aurait-il une idée de l'endroit où je pourrais m'adresser (région Morbihan)?

Merci d'avance.

2 sur 2 personnes ont trouvé cet avis utile.
Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non
Re: de bernard (3 avis) - 25-02-19 12:41

il faudrait peut etre mettre quelqu'un au rappel ou réduire la voilure à temps, non ?

Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non
24.1 par grand vent de Jean-Marie BOS (14 avis) - 16-12-13 08:17

Il fallait mettre à l'abri un 24.1 d'un copain car un coup de vent force 7 avec rafales à 8 etait en cours. Le mouillage etait en train de lacher. Nous grimpâmes sur le bateau à deux à partir d'un bateau de la SNSM. là je mis le moteur en route et mon camarade qui est aussi le propriétaire de ce bateau lâcha les fouets de mouillage. Malgré la dérive sortie et ma compensation au moteur le bateau parti sur babord en se couchant. Et là il fallut batailler dur pour le remettre vent dans le nez afin de reprendre la main. La houle ne facilitait pas le travail il est vrai , mais dès qu'il prenait un tant soit peu le vent en travers le bateau partait en se couchant d'une manière très désagréable. Ainsi plusieurs fois alors que nous nous dirigions vers le port vent en poupe il partit sur bâbord et fit un tour complet sur lui même. Toujours sur Bâbord! Sa haute silhouette a un fardage incroyable

L'arrivée au port fut "sportive" puisqu'il fut impossible en marche avant de le faire rentrer dans le chenal. A chaque tentative il partait sur babord en se couchant fortement sur tribord. Plusieurs fois nous faillîmes percuter les défenses d'entrée du port.

Finalement constatant que ce bateau réagissait mieux en marche arrière je me resolus de rentrer ainsi au port où enfin docilement il se laissa mener.

Conclusios

1- le fardage de ce bateau le rend difficile dès que le vent monte que ce soit à la voile ou au moteur

2- quand il part il est incontrôlable il faut accompagner le mouvement

3- en marche arrière au moteur est le moyen le plus sûr de le guider par vent tres fort. le moteur le tracte et il est obligé de suivre.

Donc à ne pas mettre entre n'importe qu'elle mains et surtout éviter les coups de vents.

10 sur 15 personnes ont trouvé cet avis utile.
Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non
Re: de Jean-Marc - 16-01-19 22:29

Un copain s'est fait un jour remorquer par la SNSM pour regagner le port par force 7 à 8 (son bateau ne pesait que 500 kg).

La vedette n'arrivant pas à maitriser le bateau en remorque, l'a largué sans crier gare juste dans l'entrée du port.

N'allez pas croire que ce faire remorquer par vent fort est si simple, surtout dans un port !

D'autre part, ce n'est pas parce que la SNCM sort aider quelqu'un que les conditions météo sont dantesques.

Pour ma part, je trouve cette expérience très bien relatée et très enrichissante. Ce n'est pas parce qu'elle vous contrarie qu'il faut la dénigrer ;-)

Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non
Re: de Dcm - 02-11-15 15:23

Pour arriver avec la vedette de la SNSM en urgence sur un corps mort, c'est que les conditions devaient être déjà bien plus dégradé qu'un F8 ... Partant de là je suis juste surpris que vous ne soyez pas rentrer en remorquage, ce qui eu été la plus simple et le sécurisant.

Mais il est souvent plus facile d'incriminer son bateau plutôt que de reconnaître qu'on a pas pris la bonne décision...

Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non
Excellent compromis de Brillaud - 10-11-12 23:32

Je possède ce bateau depuis 1 an.

Tout d'abord il a l'avantage d'être transportable avec permis E.

Ensuite c'est un bateau très confortable pour sa taille. Une couchette double à l arrière et à l'avant et possibilité de faire dormir des enfants dans le carrée. La cuisine en bas de la descente à droite est très pratique et un wc fermé sur tribord.

La version banc d arguin à des équipées sur toute la longueur.

Nous avons passé deux semaines en famille a 5 en Bretagne un vrai bonheur.

Qq aménagements sont à prévoir : table pliante des deux côtés, tiroir pour couverts, mise en place d une glacière électrique )

côté aménagement extérieur : nous avons fait une chèvre de mattage qui permet de mater tt seul, douchette de pont, tableau arrière amovible, ...

Le bateau marche très bien dans le petit temps, et au portant ss spi c'est un vrai régal de dépasser un pogo 8,5 au portant avec 8 nœuds de vent !!!

Au près, et au près serré, le bateau gîte beaucoup, c est le défaut du dériveur.

Pour la mise à l'eau, avec une remorque mise à l'eau la mise à l'eau se fait à deux.

Pour le sortir, il faut bien le mettre dans l'axe, une fois le bateau engagé, pas de soucis.

Pour la navigation avec le moteur hors bord, il faut prévoir une rallonge pour la commande.

Aujourd'hui à part les Maxus 24, je ne connais pas de bateau aussi spacieux, agréable à naviguer pour sa taille et transportable avec un prix très abordable.

17 sur 17 personnes ont trouvé cet avis utile.
Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non
Re: de Jacques Marc - 18-10-14 12:13

Bonjour,

Votre point de vue m'a intéressé. Pouvez-vous me donner des précisions sur le matage avec chèvre ? M'en envoyer des photos ? Cette opération se fait elle bien tt seul ? Merci et bon vent !

Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non
Re: de Régis Penthou - 29-09-13 09:01

Bonjour

Étant propriétaire d un SO 24,1 depuis plus d un an je suis assez intéressé par les aménagements que vous avez pu faire notamment le tableau arrière amovible ainsi que le tiroir à couverts et la glacière électrique.

Pourriez vous me donner quelques astuces (modèle de glacière,...)?

Peut être avez vous fait d autres aménagements depuis que nous pourrions partager?

Mon bateau est base aux Sables

Je vous remercie par avance

Excellente journée

Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non
Re: de Brillaud - 19-09-13 23:00

Reponse a bouillon

Pr la dérive, il semblerait qu'il faut demonter la série de vis le long du puit de derive ss le bateau pr sortir l'ensemble.

Pr le moteur un arbre standard avec hélice forte pousse fonctionne très bien

Arnaud.brillaud@gadz.org

Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non
Re: de BOUDEAU - 13-09-13 08:56

Salut,

nous avons acheté un 24.1Q début juin,nous naviguons en famille (2+3), nous en sommes contents même s'il est ardent. Je souhaite le démater en début d'hiver pour vérifier les réas et contrôlker divers éléments. Après de nombreuses lectures et études sur le bateau, il me semble facile à démater, puis-je le faire au ponton sans chèvre à 2 ou 3? Et le mat pivote t-il sur l'axe de la vis qui le fixe au jumelle ou faut-il le soulever?

Merci de tes conseils.

Sébastien

Sebcocoboudeau@gmail.com

Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non
Re: de BOUILLON - 02-02-13 14:51

Je rénove totalement un 24.1 DI, de 96 " à neuf". Je bute sur : le démontage des réas de pont ? poulies trés usées avec un gros plat... . je recherche également une voile de bout avant; gennaker ou asymétrique. Le bateau est équipé d'un foc autovireur et d'un génois moyen.

Autres questions,?

- vérification de l'axe et du bourt de relevage de dérive ... comment faire?

- Moteur aujourd'hui un 8ch OMC extra long mais de 96... que je vais changer par un yam 8 forte poussée, mais faut-il un arbre extra long ?...

Si quelques connaisseurs peuvent me renseigner, merci beaucoup.

J'ai mis le bateau sur une mécanorem multi rouleaux+ un mat telescopique de matage dématage afin de manoeuvrer sans aide ext.

Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non
Pas pour amateur de J-M BOS (14 avis) - 20-05-12 10:12

J'ai testé ce bateau par un jour de bonne brise, avec des vents changeant à 90° en quelques instant

le bateau est vaste avec une cabine confortable. Ce n'est pas un palace mais il y a de quoi faire et vivre confortablement, avec un coin cuisine et un coin toilette fermé pour ceux qui aiment...Et des couchettes de bonne taille. Cela fait assez cossu.

Le cockpit est assez vaste, il acceuille très bien 6 personnes. Peut être plus.

Tous les equipements, drisses et drosses sont ramenées de part et d'autre du toit du roof. 3 bloqueurs de chaque coté et un winch. Meme la commande de la dérive est ramenée dessus le toit.

Le bateau s'est montré dur à la barre mais c'etait du à un safran pas totalement descendu. je conseille cette position à ceux qui veulent se muscler les bras.

Sinon il a une certaine inertie entre le moment où l'on actionne la barre franche et le moment où le bateau vire.

C'est un bateau qui gite assez fortement et se montre ardent. Il est assez long à lancer et un virement de bord prend plus de temps que l'on ne le pense. Il demande donc une certaine anticiparion.

Il est ardent et part facilement au lof.

Au près serré il est difficile à tenir, il marche bien au bon près, et aux allures portantes.

Les winches sont nécessaires pour les ecoutes de génois. Sauf à s'etre fait des bras en acier sur la barre bien sur.

la dérive est lourde et pas facile à manoeuvrer. Il vaut mieux etre une adulte en bonne santé et sportif pour l'utiliser.

En fin de compte c'est un bateau qui a un aspect puissant de loin et de près n'est pas pour un novice.

Il ne ma pas enchanté du tout et je l'ai trouvé difficile à utiliser.

12 sur 17 personnes ont trouvé cet avis utile.
Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non

Votre commentaire sur 'Sun Odyssey 24.1'