4 m 5 m 6 m 7 m 8 m 9 m 10 m 11 m 12 m 13 m 14 m 15 m

La VHF sur le bateau

La VHF sur le bateau

La VHF est un outil de communication très utilisé sur les bateaux pour communiquer en cas de détresse avec les stations côtières ou pour échanger avec les autres bateaux. L’utilisation de la VHF est codifiée et règlementée.

La VHF a une portée maximale de 20 à 30 km. En version portative, la portée maximale est de l’ordre de 10 km. Un bouton Lo permet de basculer en faible portée pour économiser la batterie et réduire la pollution radio.

Les communications avec les stations côtières sont de 3 types

. Détresse : priorité absolue, signal d’alarme : MAYDAY. Exemple : voie d’eau importante, incendie, échouement, homme à la mer

. Urgence : priorité 2, signal d’alarme : PAN PAN. Exemple : demande de remorquage, blessé ou malade

. Sécurité : priorité 3, signal d’alarme : SECURITE. Exemple : objets dangereux, épave à la dérive

Les communications avec les stations côtières se font sur la voie 16. Attention, une fois la demande d’assistance faite, l’organisation des secours échappe à l’équipage.

Appel de détresse

En cas de détresse, la procédure est la suivante :

. MAYDAY (trois fois)

. ICI

. le nom du navire (trois fois)

. l’indicatif du navire (une fois)

. Rappel une fois : MAYDAY – nom du navire – indicatif

Texte du message

Position du navire

. La nature de la détresse

. Le type d’assistance requise

. Le nombre de personnes à bord

. Les intentions du responsable du navire

. tout renseignement destiné à faciliter les secours

Les communications entre bateaux se font sur les canaux 6, 8, 72 ou 77.

Pour trouver une place au port, la VHF sera aussi utile. Voir la documentation du port pour la canal à utiliser.

Alphabet phonétique international

Cet alphabet permet d’épeler les mots clés du message tel que le nom et l’indicatif du bateau

A Alfa

B Bravo

C Charlie

D Delta

E Echo

F Foxtrot

G Golf

H Hotel

I India

J Juliett

K Kilo

L Lima

M Mike

N November

O Oscar

P Papa

Q Quebec

R Roméo

S Sierra

T Tango

U Uniform

V Victor

W Whiskey

X X-ray

Y Yankee

Z Zulu

Les licences

Tout propriétaire ou utilisateur d’un navire participant au service mobile doit être en possession d’une licence autorisant l’installation et l’utilisation de la station du bord. Les postes portatifs sont aussi soumis à cette règle. En France, c’est l’ANFR (Agence Nationale des Fréquences) qui gère les licences (gratuit).

Le CRR

En France, le CRR (Certificat Restreint de Radiotéléphoniste) du service mobile Maritime est obligatoire pour l’utilisation d’une VHF autre qu’une VHF portative non ASN (puissance inférieure à 6W). En navigation internationale et à l’étranger, le CRR ou équivalent est obligatoire. Cet examen se déroule comme le code du permis de conduire. L’inscription se fait à l’ANFR. La préparation peut se faire avec le manuel de préparation du CRR maritime. Le passage à l’examen coute 78 € (2016).

L’ASN

L’appel sélectif numérique (ASN) disponible sur certains équipements, permet de coder les messages pour pouvoir les lire sur un écran. L’ASN utilise un identifiant unique sur 9 caractère (MMSI) qui identifie le navire. Cette technique d’appel est uniquement réservée aux annonces d’urgence sur la voie 70. Les VHF ASN disposent d’une touche de détresse permettant l’envoi d’un appel de détresse par une pression prolongée d’au moins 5 secondes. Pratique quand le bateau coule et laisse peu de temps libre surtout si la VHF est interfacé avec un GPS qui transmet la position.

Un message ASN est suivi par un message en phonie sur la voie 16.

. MAYDAY (une seule fois)

. ICI identification du bateau : nom, MMSI, indicatif

. position GPS

. nature de la détresse

. autre information

. A VOUS

Le système NAVTEX

NAVTEX est un système de diffusion et de réception automatique des RSM (Renseignements sur la Sécurité Maritime). Il permet aux navires de recevoir automatiquement, sous forme imprimée ou sur écran, des alertes de détresse ainsi que des avertissements de navigation (AVURNAV) ou de météorologie (BMS).

Il est assuré sur une fréquence unique suivant le service désigné :

La portée des émissions NAVTEX varie de 250 à 400 milles.

Les Radiobalises de localisation des sinistres (RLS)

Les RLS sont gérées par le système satellitaire COSPAS-SARSAT. Ce système fonctionne au large et sur toute la surface du globe. Les navires de plaisance de longueur de coque inférieure à 24 mètres effectuant une navigation hauturière à plus de 60 miles d’un abri doivent emporter une balise RLS avec ou sans GPS.

Le système d’identification automatique AIS (Automatic Identification System)

L’AIS est un système d’échanges automatisés de messages entre navires et entre navires et la terre par VHF. Il permet de connaître l’identité, le statut, la position et la route des navires alentours. La portée d’un émetteur-récepteur AIS est limitée par la portée de la radio VHF.

Plus d’informations sur le site de l’ANFR http://www.anfr.fr

Glossaire

ASN Appel Sélectif Numérique (ou DSC Digital Selective Calling)

CROSS Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (ou MRCC Maritime Rescue Coordination Center)

OMI Organisation Mondiale International (ou IMO International Maritime Organisation)

SMDSM : Système Mondial de Détresse et de Sécurité en Mer (ou GMDSS Global Maritime Distress ans Safety System)

SOLAS : Safety Of Live At Sea : convention pour la sauvegarde de la vie humaine en mer

SAR : Search And Rescue Coodinatation des opérations de recherche et sauvetage sans tenir compte des frontières

SVH Sauvegarde de la vie humaine

J'aime Bof 11 personnes ont aimé cette page.


Votre commentaire sur 'La VHF sur le bateau'