4 m 5 m 6 m 7 m 8 m 9 m 10 m 11 m 12 m 13 m 14 m 15 m

Sprinto

Archambault

Construit par le chantier Archambault (Vienne), le bateau Sprinto de 6m55 a été lancé en 1996.


  • Sprinto - Photo 1
  • Sprinto - Photo 2

Sprinto
ChantierArchambault
PaysFrance
ArchitecteMichel Joubert - Bernard Nivelt
Longueur de la coque6.55 m
Longueur à la flotaison6.55 m
Largeur2.3 m
Tirant d'eau0.40 / 1.30 ou 0.20 / 1.60 m
Poids600 kg
Lest275 kg
Voilure27 m2
Grand voile19.5 m2
Génois7.5 m2
Foc7 m2
Spi30 m2
Spi asymétrique40 m2
Catégorie5 ou C
Groupe HN18
MoteurHB 3 à 6 CV
MatériauPolyester
Couchettes4
Hauteur sous barrot1.15 m
Prix18 562 €
Prix occas11 500 €
Nombre200
Lancement1996
Ratio V/P (voilure / poids)45
Ratio L/V (lest / voilure)10
Ratio LP (lest / poids)0,46
Ratio ZV18
Comparer

Voir aussiProdLongLargPoidsVoilureCatégoriePrixV/PL/VLPZV
Coco1985-076.502.701 150343 ou B30130,3921
Ska 65020156.503.004349 500 €
Sprinto19966.552.30600275 ou C18 562 €45100,4618
Surprise19767.652.481 18033C35 619 €28180,5124
A 2720128.352.982 10042.5B80 733 €20190,3826
J'aime Bof 2 personnes ont aimé cette page.

Commentaire

Avis sur le Sprinto QR de Bernard (6 avis) - 13-06-14 12:17


Le Sprinto à quille relevable est un excellent voilier, très puissant, qui doit être maîtrisé. Pour cela, il est nécessaire de connaître quelques réglages de base essentiels à la bonne marche du bateau.

Le gréement est de type Bergström, sans pataras, non réglable sous voiles . Il ne faut pas hésiter à donner un pré-cintre important au mât (environ 25 cm de flèche à mi-mât) , ce qui nécessite une tension très importante des haubans pouvant impressionner le néophyte. Les bas haubans et le losange sont ensuite repris avec une tension modérée pour verrouiller le gréement, sans excès. Le gréement ainsi réglé absorbe une bonne partie du creux de la grand voile qui est taillée pour cela. Dès le haut de force 2, la grand voile doit être étarquée au maximum, tant sur l’envergure que sur la bordure.

Les points de tire des écoutes de foc n’étant pas réglables, on joue simplement sur la hauteur du point d’amure pour obtenir une belle forme.

Ainsi réglé, le bateau est extrêmement doux à la barre, et fait un cap et une vitesse excellents . Les surventes sont gérées en choquant quelques centimètres d’écoute de grand voile afin de garder le bateau plat. L’étrave se place au centimètre près sans effort.

Au portant sous spi, le bateau est sur des rails quelle que soit la force du vent. La limite ne vient que des capacités de l’équipage ou, pour les plus aguerris, de la limite du matériel dans des vents supérieurs à force 7 avec rafales.

Les points positifs : bateau très sain et très rapide si bien réglé, grande finesse de barre, cap et vitesse excellents (coef HN 18.5) , bonne raideur à la toile. Le spi asymétrique de 40 m2 (un peu surdimensionné à mon sens, 35 m2 suffiraient) se manoeuvre bien grâce aux poulies-winch de bonne taille. L’accastillage d’origine est très bien placé et de bonne qualité. Bateau robuste, à l’exception du tangon de spi qui a tendance à cintrer exagérément dans le gros temps. Remorque d’origine (AREA) bien conçue permettant une mise à l’eau et sortie de l’eau facile sans immerger les moyeux.

Les points négatifs : un bateau physique. Le Sprinto QR ne disposant d’aucun winch, il faut faire preuve d’imagination pour réussir à étarquer la drisse de grand voile. Border l’écoute de grand voile à l’aide du palan à 4 brins demande aussi une certaine force physique et peut se révéler fatiguant à la longue dans le gros temps.

40 sur 40 personnes ont trouvé cet avis utile.
Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non

Votre commentaire sur 'Sprinto'